CINE-CLUB

Liberté retrouvée ? Pas vraiment. La Covid nous impose la prudence, l’attention à l’autre et nous contraint. Heureusement l’écran de cinéma a enfin retrouvé la couleur de l’évasion, et les cinéphiles respirent mieux malgré la présence changeante du virus et le masque obligatoire dans les salles.
Le Festival de Cannes a prouvé la vivacité du cinéma, et que l’on aime ou non le cinéma de genre, il était réjouissant de voir une jeune femme déterminée et engagée remporter cette année la Palme d’or avec son film Titane.


L’année dernière, le Colombier vous avait préparé un programme de films évoquant le monde du travail pour le cycle contemporain, et un cycle russe pour le cycle patrimoine. Nous ne changeons pas de programme pour la saison 2021–2022.
En effet, avec l’arrivée du télétravail et la question de la relocalisation de la production en France, gageons que le monde du travail va changer ou tout du moins, que le débat sur les choix à faire sera vif. Quant aux films mythiques de l’Union Soviétique peu connus pour certains, nous tenions à vous les faire découvrir. Le magnifique film Quand passent les cigognes ressort dans une version restaurée. L’Ascension, film dostoïevskien réalisé par Larissa Chepitko, met en scène une extraordinaire réflexion sur l’âme humaine dans les paysages enneigés d’Ukraine. Moins connu il est à voir absolument.
Le cycle jeunesse offre aux enfants une ode à la préservation de la nature, à l’amitié, la solidarité, tant de sujets vitaux quand on s’éveille au monde, et que l’on découvre les trésors des salles de cinéma.
Les cinéastes continuent donc à nous enchanter, nous bousculer, nous bouleverser, nous rendre vivants enfin. Ils captent la marche du monde qu’elle soit cruelle ou enchanteresse, en sont les témoins vigilants.

Cycle Contemporain

Cycle Patrimoine

Cycle En Famille