@Le Colombier-Théâtre de Magnanville

Rue de la Ferme - 78 200 MAGNANVILLE

  • Facebook Clean

 Cycle Patrimoine 

Sang et Or

22 nov.

​Ven. 20h

Jafar Panahi

Fiction, 2003, 1h37, Iran

Hussein, livreur de pizzas, va vivre l’espace d’une nuit la vie de rêve et de luxe que son modeste salaire ne lui permet pas, grâce à un sac de billets trouvés par son ami Ali.
Quelques jours plus tard, Hussein abat le propriétaire d’une bijouterie d’un coup de revolver avant de retourner l’arme contre lui.

 

Entre ses deux temporalités, grâce à son art éblouissant d’humour et de justesse, Jafar Panahi dresse le portrait au vitriol de la société iranienne. Observateur de notre époque, il filme un peuple de gens égarés et bouleversants.

Avec Hossain Emadeddin, Kamyar Sheisi, Azila Rayeji, Shahram Vaziri

Récompenses Prix spécial du jury Sélection Un certain regard Festival de Cannes 2003

 

Close-up

6 mars.

​Ven. 20h

Abbas Kiarostami

Fiction, 1990, 1h40, Iran

Cinéphile obsessionnel et sans emploi, Hossein Sabzian ne peut résister à la tentation de se faire passer pour le célèbre cinéaste Mohsen Makhmalbaf auquel il ressemble, afin de s’attirer les faveurs d’une famille iranienne bourgeoise. Mais une fois démasqué, il est traîné devant la justice pour escroquerie.


Abbas Kiarostami s’empare de ce fait divers, reconstitue les faits et filme le procès. Le cinéaste nous livre un véritable regard sur le pouvoir et la frustration, et rend compte de l’omnipotence du cinéma sur le spectateur. L’art du grand cinéaste qu’est Kiarostami est ici à l’oeuvre avec la subtilité et la simplicité désarmante qui contribuent à la force de son cinéma.

Avec Hossein Sabzian, Mohsen Makhmalbaf, Abolfazi Ahankhah

10 janv.

Kandahar

​Ven. 20h

Mohsen Makhmalbaf

Fiction, 2001, 1h25, Iran

Nafas, jeune journaliste afghane réfugiée au Canada durant la guerre civile des Talibans reçoit une lettre désespérée de sa petite soeur qui a décidé de mettre fin à ses jours avant la prochaine éclipse du soleil. Nafas part donc secourir sa soeur à Kandahar et tente de franchir la frontière irano-afghane.


Le cinéaste, dans un style épuré et bouleversant filme un peuple et un pays prisonnier et pose cette question cruciale : que reste-t-il de la dignité des hommes quand on leur a tout pris ?

Avec Niloufar Pazira, Hassan Tantai, Sadou Teymouri
Récompenses Palme d’or 2001, Prix du cinéma européen : Prix Screen International du meilleur film non-européen 2001